Service et appel gratuits :

La colocation intergenerationnelle

  • 24/04/2017
  • Modifié le 24/04/2017
  • Divers

Ceci n'est un secret pour personne, les recherches d'appartements sur Paris sont de vrais calvaires. Nous aimerions tous pouvoir nous en passer. Des recherches à la visite, en passant par la constitution du dossier; Dénicher un appartement décent à des prix abordables sur Paris devient presque onirique.
Il existe pourtant des solutions.

La colocation Intergénérationnelle: Le principe

D'année en année la colocation intergénérationnelle gagne en popularité. Elle regroupe de nombreux avantages pour les seniors comme pour les étudiants. Frappés par le même phénomène, étudiants et personnes âgées disposent de faibles ressources. C'est à partir de ce constat que de nombreuses associations ont vu le jour pour commencer à réunir jeunes et seniors au sein d'un même logement. Inspirées d'une expérience espagnole il y a un peu plus de 10 ans, ce rassemblement est un excellent moyen de lutter contre la crise du logement qui existe dans toutes les grandes villes et contre l'isolement des personnes âgées. Cette expérience nommée « Vivir y Convivir » avait été très concluante en Espagne et a inspiré de nombreuses associations qui se sont rapidement emparées de cette mode pour créer un réseau national baptisé « La cohabitation solidaire intergénérationnelle » (CoSi). Cette initiative est soutenue par la présidence de la République. Composée au départ de 25 associations, ces formations s'enrichissent au fil des années avec de nouveaux membres qui s'engagent tous à respecter la charte CoSi et les règles de la colocation intergénérationnelle.

Comme toute forme de colocation, la colocation intergénérationnelle suit un engagement avec des droits et des obligations. Les règles de la cohabitation sont définies juridiquement sous 3 formules de colocations envisageables :

  • Le logement Gratuit: l'étudiant doit s'engager à être disponible le soir, la nuit, être agréable, répondre aux demandes de la personne âgée, l'aider dans certaines tâches (faire les courses, la cuisine, le ménage, la vaisselle, tondre la pelouse…).

  • Le logement économique : L'étudiant paye un loyer modéré et en contrepartie est libre de son temps, mais doit s'engager à régulièrement tenir compagnie à la personne vivant sous le même toit et l'accompagner dans des tâches définies.

  • Le logement classique : Aucune contrepartie n'est demandée dans cette formule, l'étudiant est libre et totalement indépendant. Le logement reste cependant beaucoup moins cher que ce qu'il y a sur le marché à Paris.

Certaines associations telles que l' « Ar'toit 2 générations » vont plus loin et permettent l'accueil aux personnes handicapées ou aux familles qui ne peuvent pas s'occuper d'enfants le soir.

Le double avantage

Pour certains, les premières années d'études, loin de leur famille et de leurs amis, peuvent être une étape assez difficile. La colocation intergénérationnelle permet d'une part, à l'étudiant ou au jeune travailleur de débuter dans la vie avec des coûts de logements réduits mais également d'être logé dignement avec la possibilité de créer un lien avec leur hébergeur. La colocation, c'est le partage de son univers, de son histoire, de sa vie, avec une personne qu'on ne connaissait pas le moins du monde avant. Il peut être difficile pour certains d'imaginer le partage d'un appartement avec une personne de 20 ans de plus ou de moins, mais une fois le pas franchi, ceci est surtout une expérience unique qui favorise l'ouverture d'esprit et qui nous permet d'en apprendre autant sur les autres que sur nous-mêmes. Trouver de la compagnie en rentrant chez soi aide de façon certaine.
Sans pour autant être considérée comme un service spécialisé d'aide à la personne, la colocation intergénérationnelle est une colocation « solidaire ». Une présence cordiale et une grande générosité sont en effet requises pour s'intégrer à ce type de projet, mais l'étudiant n'est en aucun cas considéré comme un aide-soignant. L'étudiant fait de la simple veille passive.

Une enquête réalisée en France révèle que la solitude et l'isolement progressent énormément depuis 2010: 5 millions de personnes n'ont désormais plus de relations sociales. 12.5 % de la population est seule et les personnes âgées sont en effet les plus touchées par ce phénomène. Aujourd'hui une personne âgée sur quatre est seule. La population de 75 ans et plus n'ont plus véritablement de réseau amical actif ; 79% n'ont pas ou peu de contacts avec leurs frères et sœurs ; 41% n'ont plus de contacts avec leurs enfants ; et 52% n'ont pas de contact avec leurs voisins.

La colocation intergénérationnelle devient donc très populaire de par les problèmes de société importants qu'elle permet de résoudre. Elle combat l'isolement des personnes âgées, la dépression, la dénutrition. Elle permet le maintien à domicile, elle rassure et apporte de la gaité, de la joie au sein des logements par des bavardages, des échanges, de la fraicheur ; de l'entraide, une certaine ouverture sur la vie… Les jeunes peuvent apporter beaucoup d'un point de vue émotif, un gain intergénérationnel qui fait du bien à tout le monde.

Depuis une dizaine d'année 3500 colocs réussies.

Commentaire

Copyrights © 2019 -  2019 Tous droits réservés à KRG Corporate - Mentions légales / Conditions générales / Politique de confidentialité

Devis gratuit

Devis gratuit

Devis gratuit Nous nous adaptons à vos besoins.
Discutons-en !

Je souhaite être contacté(e) par téléphone