Des services à la personne pour favoriser le maintien à domicile

 

Les personnes âgées souhaitent rester le plus longtemps possible à leur domicile. Cependant, il est parfois difficile pour elles de s’occuper des tâches quotidiennes lorsqu’elles commencent à perdre leur autonomie. C’est pourquoi, il existe aujourd’hui, les services à la personne dépendante ou âgée. 

Différentes catégories de service d’aide à la personne

Les besoins des personnes âgées étant variés, il existe bon nombre de services pour y répondre :

  • Aide à l’autonomie: pour le lever, le coucher, la toilette et l’habillage
  • Aide aux repas: courses, préparation du repas, aide à la prise du repas, suivi de la prise de médicaments
  • Aide-ménagère: entretien du domicile, lessive, repassage
  • Assistance administrative: gestion du courrier, aide aux démarches administratives
  • Accompagnement: pour des activités à l’extérieur du domicile : sorties, promenades, courses. Cette aide permet également de rompre l’isolement des personnes âgées en leur tenant compagnie.
  • Assistance informatique: installation, mise en service et maintenance de matériel informatique (smartphone, tablette, ordinateur…)
  • Aide à l’entretien de la maison: bricolage, jardinage
  • Service de livraison : portage de repas, de courses
  • Téléassistance: recourir à une téléassistance permet aux aidants d’être rassurés tout en offrant plus de sécurité pour les personnes âgées. Chez SeniorAdom vous trouverez une gamme complète de téléassistance pour répondre à tous vos besoins

À qui faire appel pour des services d’aide à la personne pour seniors ?

Les services d’aides à la personne peuvent être fournis par :

  • Les CCAS (centres communaux d’action sociale)
  • Les associations 
  • Ou des entreprises commerciales 

Pour vos prestations à domicile, vous avez le choix entre deux modes d’intervention :

- service prestataire : l’organisme de services à la personne est l’employeur. Le particulier n’a rien à faire et doit uniquement régler les prestations réalisées. Ce mode offre plus de liberté et moins de risques pour le particulier.

- service mandataire : le particulier est l’employeur. Il doit payer l’organisme de service à la personne pour la mise en relation et le salaire de l’aide à domicile.

Pourquoi recourir à ces services ?

Les services d’aide à domicile permettent aux personnes âgées d’avoir une aide dans leurs tâches quotidiennes lorsqu’elles ne sont plus en capacité de les faire. Cela leur permet de rester à leur domicile plus longtemps et repousser l’entrée en établissement.

Le recours aux services d’aide à domicile est également un avantage pour les aidants qui ne peuvent pas tout gérer ou qui habitent loin de leur proche âgé. Ils peuvent ainsi faire confiance à des professionnels qui prendront soin des personnes âgées.

 

Quelles aides pour financer les services à la personne ?

  • Les CESU (Chèques Emploi-Service Universel) simplifient la déclaration du salarié à domicile. En revanche, le CESU préfinancé sert à payer votre employé à domicile. Il peut ainsi être délivré par le comité d’entreprise, la mutuelle ou le Conseil départemental. 
  • APA (Allocation personnalisée d’autonomie): pour les personnes âgées de 60 ans en perte d’autonomie. Elle est versée par le conseil départemental. Pour pouvoir toucher l’APA, il faut avoir au moins 60 ans, résider en France, être en perte d’autonomie (GIR 1 à 4). Cette aide est non cumulable avec la PCH (prestation de compensation du handicap), l’aide-ménagère à domicile, et les aides des caisses de retraite. 
  • Aide-ménagère: c’est une aide sociale, à demander auprès du CCAS de la ville, pour les plus de 65 ans qui ont des difficultés à faire les principales tâches ménagères et ne bénéficiant pas de l’APA. Ces aides sont calculées en fonction des revenus de la personne âgée.
  • Aides fiscales: crédit d’impôt 50%, fonctionne pour les services d’aides de la vie quotidienne (lever, coucher, toilette…), entretien de la maison et travaux ménagers, ne fonctionne pas sur les autres aides de financement (ex : APA). Les 50% de crédit d’impôt sont calculés sur le montant soustrait des autres aides financières.
  • Aides des caisses de retraite: apportées par votre caisse de retraite notamment si vous ne pouvez pas bénéficier de l’APA. Aide adaptation du logement, ateliers collectif (équilibre, nutrition, mémoire…), conseils, aides à la vie quotidienne, lien social.
  • Aides des complémentaires santé: aide à financer de façon ponctuelle les services d’aide à la personne après une sortie d’hospitalisation.

 

Il existe ainsi de nombreuses aides sociales et il est souvent compliqué de savoir si vous êtes éligibles ou non à certaines prestations. Grâce au site mes-aides.gouv.fr, vous pourrez donc évaluer vos droits à l’aide d’un questionnaire en ligne.

Commentaire

Appelez-
moi !